les-nouvelles-chaises-de-nina

les-nouvelles-chaises-de-nina

Les belles âmes

divers Squelette.gif

 

 

 

Ah ! L'administration… Passent, au premier plan,

Ses langueurs estivales. Je reste sur le flanc.

Attendra bien un peu mon cas, jugé banal.

Attente interminable d'une aide communale.

 

Silences, portes closes et courriers sans réponse.

Le découragement, dans lequel je m'enfonce,

Me donne le cafard. Mon compte est négatif,

Les agios s'accumulent mon état dépressif.

 

La famille, vous dites ? Elle est démissionnaire.

Que de lointains contacts, rien d'extraordinaire.

Elle se fiche bien de ma pauvre personne.

Les amis se débinent…  Muet le téléphone.

 

Pourtant la vie, n'a pas que des grimaces laides :

Merci aux belles âmes qui me viennent en aide

Des fruits et des légumes estimés invendables,

Qui restent, néanmoins, largement consommables.

 

Pour patienter un peu, une cagnotte en ligne

Gentiment soutenue  et je garde la ligne :

Quarante cinq kilos ! Mais je respire encore.

Je fatigue, quand même, et vivement la mort…

 

 

 

 

Nina Padilha © 28/07/2018

 

 



28/07/2018
16 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 75 autres membres