les-nouvelles-chaises-de-nina

les-nouvelles-chaises-de-nina

Poésie


Premier solstice de Lana

Boule branche.gif

 

 

 

 

 

 

Des couleurs qui clignotent garniront le sapin

Que je m'empresserai de dresser très bientôt.

Mille pensées m'assaillent et la vie, ce matin,

Me semble dérisoire. Je posterai, tantôt,

 

Lettre recommandée, aux bons soins de mon fils.

Un médiocre cadeau, tout ce que je peux faire.

Pour gâter ma Lana, en ce premier solstice,

Vêtements ou jouets : il saura satisfaire

 

Les besoins du moment. Elle est si loin de moi !

Et puis, fébrilement, je compose un poème

Qui accompagnera mon cœur empli d'émois.

A peine quelques mots pour dire que je l'aime.

 

 

 

Nina Padilha © 22/11/2017

 


22/11/2017
17 Poster un commentaire

Hésitations automnales

Crépuscule.jpg

 

 

 

 

Au loin, sur l'horizon, une voile indécise

Sous un soleil laiteux que l'automne méprise.

Le basalte est muet, les goélands pressés.

Dans l'écume éphémère je jette mes pensées.

 

J'ai des larmes de sel que le mistral esquive.

Les cyclopes de pierre et les vagues lascives

Se fichent de mes pas foulant le sable brun.

Le soir est à l'affut, dégoulinant d'embruns.

 

Des écharpes de brume agrippées aux collines,

Ont d'étranges reflets et ma plume s'incline.

Mes vers ont le cafard. Voilà que je frissonne.

Mon cœur est affligé: je n'aime pas l'automne.

 

 

 

 

Nina Padilha © 18/10/2017


18/10/2017
12 Poster un commentaire

Ballons jaunes

 Ballon jaune.jpg

 

 

 

 

 

 

C'est encore un ballon, de la même couleur.

Certainement un signe… Mais que dois-je comprendre ?

Le premier était là, au milieu de mes fleurs.

Le second, ce matin, a failli me surprendre

 

Quand je rentrais chez moi. J'avoue : je suis perplexe.

On me dit que le jaune est succès, réussite…

Je l'ai donc ramassé, intriguée, par réflexe.

Parfois je le regarde sans rien voir d'explicite.

 

Cela me turlupine. Est-ce un hasard ou pas ?

Je n'ai pas la sagesse des vieux sages d'antan

Qui savaient, décodaient, pour éclairer nos pas.

J'attends, je ne sais pas. Chaque chose en son temps.

 

Mais une explication serait la bienvenue.

Me voici démunie devant tant de mystère.

Soit je me fais un film, soit ce fait méconnu

Est l'augure espéré, attendu, salutaire.

 

 

 

Nina Padilha © 11/10/2017

 

 

 

 


11/10/2017
8 Poster un commentaire

Révérence à Jacy

Lune Cigalette.jpg
Crédit photo © Francine Desterck

 

 

 

Elle est belle, si ronde, trônant au firmament.

Une escorte d'étoiles, quelques nues effrangées

Et mille sortilèges.

 

C'est la Reine Jacy, qui vient, infiniment,

Chahuter mon repos et mes peurs inchangées

Dans ce curieux manège.

 

Morphée de déserter, ô infidèle amant !

Distillant l'insomnie pour mon âme affligée.

Mes pensées en cortège…

 

Perverse lunaison, ce soir, me désarmant ;

Me tiendra sans pitié. Je suis son obligée.

Quasiment sacrilège !

 

 

 

Nina Padilha © 05/10/2017

 

 


05/10/2017
0 Poster un commentaire

Mise en vente

Plume_sang.jpg

 

 

 

 

 

Je suis désespérée, aux portes de l'hiver.

Mon antre, mon cocon, la jolie bonbonnière

Où je suis si tranquille pour aligner mes vers,

Mise en vente au printemps car le propriétaire

 

Se défait de son bien pour investir ailleurs.

Je ne peux l'acquérir car je n'ai pas les sous.

Si j'avais pu prévoir les desseins du bailleur…

Me voilà chagrinée, un mot très en-dessous

 

De ce que je ressens. Un autre logement

Serait la solution. Mais quitter cet endroit

Où je me sens si bien est un déchirement.

C'est un destin farceur et un sort maladroit

 

Qui obère ma plume et me prive d'allant.

Les amis sont fauchés et les banques frileuses.

Malade et sans recours, mon karma chancelant,

J'ai peur pour mes vieux jours. Que la vie est houleuse !

 

 

 

Nina Padilha © 02/10/2017

 

 


02/10/2017
8 Poster un commentaire


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser