les-nouvelles-chaises-de-nina

les-nouvelles-chaises-de-nina

Agde - poésies


Bientôt, les hirondelles…

Hirondelle.jpg

 

 

 

 

 

C'est juste un peu de pluie, bienvenue, apaisante,

Tombée pendant une heure. Les pierres sont luisantes.

Et je suis descendue, comme tous les matins,

Nourrir les petits chats, les oiseaux, si mutins.

 

Des cadeaux quotidiens qui ouvrent ma journée,

Routine souriante : c'est donner pour donner.

S'écartent les nuages, Phébus est bien timide.

Mais les jardins, enfin, sont heureux et humides.

 

Elles fendent le ciel, joviales, à tire d'ailes.

Dans le ciel agathois, volent les hirondelles.

Bientôt elles partiront, jusqu'à l'année prochaine.

Là, elles testent leurs vols en joyeuses fredaines.

 

Au printemps revenu, elles seront de retour.

Si tout se passe bien, si victimes à leur tour,

Elles ne meurent ailleurs, supprimées en chemin.

Les hommes sont ainsi : cruels et inhumains.

 

 

 

 

Nina Padilha © 19/08/2019

 


19/08/2019
4 Poster un commentaire

Alerte canicule

Agde 5-8-2017_ 57° au soleil.jpg

 

 

 

 

 

La semaine prochaine. Le sud va s'embraser.

Il va faire très chaud. Alerte canicule !

Pluie de feu annoncée. Nous sommes avisés.

Avant goût de l'enfer aux humains ridicules.

 

Auguste se prépare avec beaucoup d'ardeur.

Jaloux du Général, ses chariots brûlants

Arrivent avant lui. Ardents ambassadeurs !

Et les hommes fourbus, épuisés, sans allant

 

Subiront  la fournaise. Qui peut y échapper ?

Les villes de béton et leurs murs de poussière

N'offrent plus de fraîcheur : les arbres sont coupés.

Il fallait préserver la terre nourricière !

 

 

 

 

Nina Padilha © 20/07/2019


20/07/2019
8 Poster un commentaire

Jour caniculaire

IMG_9804.JPG

Juin 2019

 

 

 

 

 

 

Bondissant dès l'aurore, embrasant la garrigue.

Voilà les chars de feu, aux rayons aveuglants.

Accablante est déjà la touffeur qu'ils prodiguent.

Dans l'éther triphasé seuls quelques goélands

 

Osent un vol risqué au ciel sans illusions

D'un azur absolu. Les heures s'alourdissent,

Le basalte mollit, le sable est en fusion

Auprès des vagues molles, d'une fraîcheur factice.

 

Arriveront bientôt les torrides Césars

Et leur lot d'estivants exposant leurs peaux blêmes.

Je soigne ma terrasse, mon jardin d'Alcazar

Où chante un ru discret, exaltant mon poème.

 

J'attends le crépuscule. Les ombres de la nuit

S'étendant lentement sur les toits tiédissant.

L'heure où les martinets, dans le jour qui s'enfuit,

Sifflent un bel adieu au soleil rougissant.

 

 

 

Nina Padilha © 27/06/2019

 


28/06/2019
4 Poster un commentaire

Juin est hésitant

Goéland.jpg

 

 

 

J'ai vu la mer inquiète hérissant ses dentelles

Où seuls, les goélands, s'envolent à tire d'aile

Déféquant, ricanant, sur des terrasses vides.

Les plages dévorées par des vagues avides.

 

Basalte déchiré de perfides embruns ;

Coquillages blessés jonchant le sable brun ;

Nuages lacérés dans le blême horizon

Et ce vent balayant les dunes et les maisons…

 

La saison estivale arrivera bientôt

Pourtant je porte encore ce douillet paletot.

Les degrés attendus boudent le thermomètre :

Il fait froid, le matin. Sont closes les fenêtres.

 

Éole se déchaîne chahutant le printemps ;

Une averse soudaine s'abat de temps en temps

Mais les tièdes rayons d'un Phébus entêté

Illuminent le ciel où s'égare l'été.

 

 

 

Nina Padilha © 07/06/2019

 


07/06/2019
8 Poster un commentaire

Après les pluies

Nuage pluie.gif

 

 

 

 

 

 

Quand le vent est tombé,
La pluie s'est arrêtée.

Le ciel s'est apaisé

Et la morosité

 

Enfin s'en est allée.

Les ruelles lavées,

Les jardins abreuvés,

Les oiseaux de chanter…

 

Le soleil a percé

Quelques nues entêtées.

Ma vue s'est dégagée,

J'ai ouvert les volets.

 

L'eau du ciel est stockée.

Pas d'eau du robinet !

Mon fer à repasser

Saura m'en être gré.

 

Ma plume, reposée,

Se met à rimailler

D'un air tout guilleret.

La tempête est passée.

 

 

Nina Padilha © 18/10/2018

 


18/10/2018
12 Poster un commentaire


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser