les-nouvelles-chaises-de-nina

les-nouvelles-chaises-de-nina

Printemps 2018

Fleur atchoum. gif.gif

 

 

 

 

 

Tramontane glacée balayant les collines ;

La mer échevelée, sables tourbillonnants ;

Soleil en embuscade, le ciel fait grise mine ;

Thermomètre figé en degrés frissonnants…

 

Ostara, prisonnière des gelées matinales,

Voit la neige détruire les bourgeons déhiscents.

Elle se désespère de ces hideurs hiémales.

Bons baisers de Russie, dit l'hiver s'éclipsant.

 

Et ma plume grelotte, contrariée et maussade,

Consentant quelques vers, un tantinet givrés

Un rictus pour sourire, une humeur de façade…

En suppliant avril pour danser, délivrée.

 

 

 

 

 

Nina Padilha © 20/03/2018

 

 

 

 

 



20/03/2018
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 73 autres membres