les-nouvelles-chaises-de-nina

les-nouvelles-chaises-de-nina

Le sud est orphelin

 

 

 

 

 

 

 

Le sud est orphelin de son soleil, absent.

Il pleut depuis des heures. La course des nuages

Charrie de la grisaille. Faut-il craindre l'orage ?

Il fait doux, cependant. Ô printemps indécent !

 

Les rues sont inondées, les fenêtres fermées

Attendre les beaux jours est devenu lassant

Tant les jours sont chagrins. Silence des ramées :

 

Les oiseaux se sont tus. Les palmiers dégoulinent.  

Même les hirondelles désertent les collines.

 

 J'ai le moral plombé et le cœur désarmé.

 

 

Nina Padilha © 2/04/2016

 



02/04/2016
27 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 89 autres membres