les-nouvelles-chaises-de-nina

les-nouvelles-chaises-de-nina

Pour la beauté du geste

Ecrire01.jpg

 

 

 

 

 

Le temps passe trop vite pour mes yeux qui s'étiolent.

L'élixir du bonheur, dont je serre la fiole,

Sera mon étendard, pour les mois à venir,

Quand l'hiver sera là, qu'il me faudra tenir.

Ô frimas qui menacent

Assaillant ma terrasse.

 

Ma plume se rebiffe, le vent se fait violent.

Hâte que ça finisse : le jour est désolant.

Et toujours cette pluie avec un ciel d'orage.

Le ciel encor' odieux et d'écrire j'enrage.

Tous ces mots lacérés,

Aux idées acérées.

 

Quand Yule sera là, mon bouquin terminé,

J'irai revoir la plage, la Méditerranée.

Le cœur en bandoulière ; espérant l'éditeur

Qui voudra bien signer mes gribouillis d'auteur :

Mes poèmes, le reste,

Pour la beauté du geste.

 

 

 

Nina Padilha © 14/10/2016

 

 

 

 



14/10/2016
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 75 autres membres