les-nouvelles-chaises-de-nina

les-nouvelles-chaises-de-nina

Équinoxe, ce jour

Automnale.jpg

 

 

 

 

Se poursuit l'analemme. L'équinoxe d'automne

Inonde de soleil la saison qui s'achève.

Mabon prend ses quartiers et il n'y a personne

Pour consoler l'émoi qui suinte de mes rêves.

 

Perverse solitude où s'enlise mon cœur.

Silence assourdissant et terribles pensées

Dansent autour de moi. De vilaines rancœurs

Grimacent, me font peur, et veulent m'enlacer.

 

J'ai écrit à mon fils qui ne répondra pas.

Appelé des amis, absents et c'est normal :

Il fait beau, aujourd'hui. Je bâcle mon repas.

Je m'indigne, attristée et ça me fait du mal.

 

Se croyant au printemps, fleurit ma capucine.

Ma plume se complaît à tresser quelques vers :

La caresse des mots pour mon âme chagrine.

Je suis abandonnée aux portes de l'hiver.

 

 

 

 

Nina Padilha © 2309/2018

 



23/09/2018
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 77 autres membres