les-nouvelles-chaises-de-nina

les-nouvelles-chaises-de-nina

Champagne

Champagne.jpg

 


 

 

 

A ceux qui m’ont aimée sans vraiment me connaître.

A ceux qui m’ont connue sans vraiment bien m’aimer.

Ceux qui m’ont fait renaître.

Ceux qui m’ont humiliée. 

A ceux qui sont restés lorsque je suis partie.

A ceux qui sont partis lorsque je suis restée.

Ceux qui sont mes amis.

Ceux qui m’ont oubliée. 

A ceux qui ont eu tort de prêcher la raison.

Qui avaient des raisons alors que j’avais tort.

Ceux qui sont déjà morts,

Et ceux qui s’en iront.

 

A ceux qui m’ont fait rire en voulant me blesser.

A ceux qui m’ont blessée en voulant me faire rire.

Ceux qui ne m’ont rien fait,

Et à ceux qui sont pires.

 A ceux qui m’ont giflée en voulant me baiser.

A ceux qui m’ont baisée en voulant me gifler.

Ceux qui n’ont pas payé,

Et ceux qui vont trinquer.

 A ceux qui se sont tus quand il fallait parler.

A ceux qui ont parlé lorsqu’il fallait se taire.

Ceux qui ont déserté,

Ceux qui n’ont pas su faire.

 

A ceux qui m’ont donné un peu plus que le change.

A ceux qui m’ont changé un peu plus que la donne.

Ceux qui, encore, m’étonnent,

Et ceux dont je me venge.

 A ceux qui s’en voudront de croiser mon histoire.

A ceux qui, sans histoire, croiseront avec moi.

Ceux qui me feront croire.

Que je ne croirai pas.

 A ceux qui vont venir, l’amour dans le regard.

A ceux qui garderont l’amour dans l’avenir.

Ceux qui seront sans fard.

Qui me feront sourire...

 

Champagne à tous ceux-là.

Champagne à tout cela.

 

 

Nina Padilha ©  26/12/92

 



14/05/2021
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 87 autres membres