les-nouvelles-chaises-de-nina

les-nouvelles-chaises-de-nina

Après l'orage

Après l'orage.JPG

 

 

 

 

 

 

Les percussions du ciel ont résonné longtemps.

Et zébré l'horizon de lueurs fulgurantes.

Elle était attendue… Enfin, il était temps.

Timidement, d'abord, elle se fit pressante.

 

Brillante, diagonale, la pluie tambourinait,

Telle une bayadère, dansant avec le vent

Si épris de ses perles, qui soufflait, tournoyait,

Avec application balayait les auvents.

 

J'ai contemplé l'orage, debout, sur la terrasse.

Au matin le soleil illuminait la terre.

Des oiseaux familiers guettaient, avec audace,

Ma petite poignée de graines salutaires.

 

Minou et Domino attendaient leur pitance

Comme à l'accoutumée. Farouches mais fidèles.

Un dimanche tranquille dans la morne cadence

Des heures de silence aux jours qui s'amoncellent.

 

 

 

Nina Padilha © 07/10/2018

 

 



07/10/2018
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 77 autres membres