les-nouvelles-chaises-de-nina

les-nouvelles-chaises-de-nina

Anniversaire de Lana Paris

20180602_191910.jpg

 

 

 

 

Triste est la capitale et ses murs de poussière.

Un ciel à l'unisson. Même les gens sont gris :

Leurs visages fermés ils semblent si aigris !

Où est donc le Paris que j'ai connu hier ?

 

Là n'est pas le propos : je suis venue pour elle.

Premier anniversaire de ma petite fille.

Dans cette roseraie, embaument les charmilles,

Et de toutes les fleurs, c'est elle la plus belle.

 

Mon fils attentionné : c'est un super papa.

Je regarde ses yeux, étonnés et mutins,

Ses gestes malhabiles et ses mèches châtain.

Je lui parle une langue qu'elle ne comprend pas.

 

Elle me sourit un peu, je prends plusieurs photos.

Souvenirs emportés pour mes heures d'absence

Dans mon antre du sud où règne le silence…

Confettis et lumières, un superbe gâteau.

 

Puis la fête finie, c'est déjà le retour.

Un taxi vers la gare ; la foule, l'impatience.

Paris valait bien ça : mon fils, ma descendance.

Pour les mois à venir, j'ai fait le plein d'amour.

 

 

 

 

Nina Padilha © 16/06/2018

 

 

 

 

 



16/06/2018
16 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 77 autres membres