les-nouvelles-chaises-de-nina

les-nouvelles-chaises-de-nina

Troublante lunaison

Lune pleine fin été 2015_2.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Je la vois s'arrondir, augmenter en puissance,

Passant sur les collines qui dominent la plaine.

Souriant dans le ciel. Demain elle sera pleine.

Nacrée et scintillante, perturbant tous mes sens.

 

Je redoute toujours ses nombreux artifices.

L'impossible sommeil est une vraie souffrance.

Morphée se fait ma belle. Je suis au sacrifice.

 

Attendant le matin me délivrant enfin

D'une nuit chaotique ; son règne prenant fin.

 

Prochaine lunaison : les mêmes maléfices !

 

 

 

 Nina Padilha © 25/11/2015

 

 



25/11/2015
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 81 autres membres