les-nouvelles-chaises-de-nina

les-nouvelles-chaises-de-nina

Tombés au champ d'horreur

Bleuets.jpg

 

 

 

 

Chancelier d'un côté et président de l'autre.

Sous un soleil timide consignent leur histoire :

Arborant des bleuets, ils saluent la mémoire

La réconciliation, dont ils sont les apôtres.

 

Et ceux qui sont tombés dans la boue et l'horreur,

Ceux qui se sont battus sans trop savoir pourquoi,

Sous l'éclat des obus dans les fossés narquois,

Qu'on encense, aujourd'hui, d'un cortège d'honneurs…

 

Les ombres de ces hommes, milliers de trépassés,

Regardent d'au-delà, chanter leur descendance.

Leurs âmes, libérées, dans la lumière dansent.

Tant d'autres sacrifiés, fantômes du passé,

 

De la chair à canons pour la gloire éphémère

De généraux puissants, font une farandole.

Nos édiles jamais n'ont tenu leur parole.

Plus jamais ça ? Rêvons. La vie n'est que chimères…

 

 

 

 

Nina Padilha © 11/11/2018

 

 



11/11/2018
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 77 autres membres