les-nouvelles-chaises-de-nina

les-nouvelles-chaises-de-nina

Super lune

IMG_7762.JPG

 

 

 

 

Nuages scélérats, écartez-vous, que diable !

Je ressens, dans mon corps, l'emprise formidable

De cette super lune, si proche de la terre.

Je veux la regarder, haranguer son mystère.

 

M'auraient-ils entendue ? Cédé à ma supplique ?

Dans son écrin de nuit la voici : magnifique !

Plus belle que jamais, son aura, sa brillance…

Je suis émerveillée mais subis l'ascendance

 

Qu'elle exerce sur moi. Je ne peux pas lutter.

J'erre dans la maison. Mon repos inquiété.

Aux portes du matin, je tombe de sommeil.

Le ciel est, maintenant, inondé de soleil.

 

Et je suis fatiguée, j'ai la bouche pâteuse.

Un grand mug de café, ma plume paresseuse,

Quelques vers de guingois, enfin exorciser

Sa féroce tutelle pour mon cœur apaisé.

 

 

 

 

Nina Padilha © 15/11/2016

 

 

 



15/11/2016
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres