les-nouvelles-chaises-de-nina

les-nouvelles-chaises-de-nina

Sérénité

Orion2.jpg

 

 

 

 

J'ai la main sur le cœur et le cœur sur la main

Ces qualités, toujours, balisant mon chemin,

M'ont gardée des naufrages que la vie a ourdis

Malgré les vents malins soufflant les vendredis.

 

Un jour je rejoindrai Orion, Jérusalem,

En laissant, sans regrets, mes livres, mes poèmes,

A gestion de mon fils qui fera son affaire.

J'oublierai, derrière moi, tout ce que j'ai souffert,

 

Les faux amis, nombreux, les revers défaussés,

Les sourires soudains, les ombres du passé…

Sur le tard j'ai appris, ce qu'il faut vraiment vivre.

Il faut le découvrir. Ce n'est pas dans les livres.

 

 

 

 

Nina Padilha © 02/02/2017



02/02/2017
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres