les-nouvelles-chaises-de-nina

les-nouvelles-chaises-de-nina

Ma vie est un radeau

Carpe diem.jpg

 

 

 

 

De voir un ciel si bleu devient presque indécent.

La terreur dans la nuit, le sang des innocents,

Le monde à la dérive, l'horreur banalisée

Pourtant chante l'oiseau, aux matins irisés.

 

La mer est paresseuse, écrasée par l'azur

J'ai le cœur à l'envers, battant malgré l'usure.

Vers quel néant demain galope et nous emporte ?

Quels monstres sanguinaires frapperont à nos portes ?

 

Plus que jamais ma vie ressemble à un radeau.

Mes efforts "carpe diem" me font courber le dos.

Pourquoi continuer ce qui n'est que survie ?

Je n'ai aucun projet et encor' moins d'envies.

 

 

 

Nina Padilha © 16/07/2016

 



16/07/2016
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 72 autres membres