les-nouvelles-chaises-de-nina

les-nouvelles-chaises-de-nina

Liberté, Charlie

Plume_sang.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Je m'en souviens encore… Autres temps, autres lieux,

Mais les mêmes desseins : tuer avec horreur.

Ces images me hantent et réveillent mes peurs.

Aujourd'hui, à Paris, ces fantômes hideux

 

Giflant mes souvenirs, m'ont fauchée, abattue.

Ma douceur, écœurée, en faisant de son mieux,  

N'effacera jamais tout ce que j'ai vécu.

 

Ma plume s'en émeut, si nerveuse, inquiète,

Par le sang de Charlie se fera baïonnette.

 

Pour que la liberté ne soit jamais vaincue !

 

 

Nina Padilha © 07/01/2015

 



07/01/2015
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 77 autres membres