les-nouvelles-chaises-de-nina

les-nouvelles-chaises-de-nina

Laisser passer le temps

Sergent Major.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Dans un silence pur, brûlait un peu d'encens.

Les heures s'allongeaient, lentes et un peu lâches

Même les goélands semblaient faire relâche.

Les nuages écrasaient les palmiers innocents.

 

L'ennui s'est emparé de ma plume féconde.

Gisant près du papier, le verbe réticent,

Elle n'a plus bougé. Ravie de cette fronde

 

Elle n'a pas tiqué quand je l'ai sermonnée.

Me voici désœuvrée. Que faire ? Abandonner,

 

Laisser passer le temps. Aujourd'hui c'est jour "sans" !

 

 

Nina Padilha © 20/03/2016

 

 



21/03/2016
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 81 autres membres