les-nouvelles-chaises-de-nina

les-nouvelles-chaises-de-nina

La colère et le bruit


 

 

 

 

 

 

 

Le verbe devenir, conjugué au futur,

Obère d'impudeur chaque terminaison.

La plèbe est en colère contre la dictature.

Montent des barricades brouillant mon horizon.

 

Mes envies suicidaires, tapies dans la pénombre,

Grimacent en voyant le pays qui s'enflamme,

Les rêves piétinés, le monde qui s'effondre.

Ma plume baïonnette se fiche dans mon âme.

 

Je ne manquerai point, ni à ma descendance

Ni à cette famille qui ne me connaît pas.

Je m'étiole sans sève, murée dans le silence

Ouatant mes insomnies en biaisant mon trépas.

 

Mais reculer encore, attendre un peu plus…

Peut-être que l'aurore sera moins chaotique,

Que le soleil viendra annuler ce malus ?

L'année qui se profile a des relents critiques…

 

 

 

Nina Padilha © 15/12/2018

 



16/12/2018
19 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 82 autres membres