les-nouvelles-chaises-de-nina

les-nouvelles-chaises-de-nina

Hier, avec l'orage

Nuage pluie.gif

 

 

 

Voilà les porteurs d'eau déambulant, sauvages,

Dans un ciel hésitant entre azur et argent.

Souffle la Tramontane et passent les nuages…

Combleront-ils les vœux que font les pauvres gens ?

 

La nuit vite tombée. Un éclair au lointain.

Un autre et plus encore. Les ombres triphasées.

Roulement du tonnerre. Quelques gouttes, soudain.

S'offre, avide, la terre, maintenant apaisée.

 

Puis l'ami brésilien venu avec l'orage

Mettre du baume au cœur en sucrant mon cafard.

Ses mots justes, gentils, m'ont donné du courage.

Salut aux Orixás, à leur secours sans fard.

 

L'averse terminée, emportant, en rigoles,

Mes dols récalcitrants incrustés de soupirs,

L'ami est reparti en laissant ses paroles.

Qui m'ont bercé longtemps et j'ai pu m'assoupir.

 

 

 

Nina Padilha © 19/08/2017

 

 

 



19/08/2017
15 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres