les-nouvelles-chaises-de-nina

les-nouvelles-chaises-de-nina

Présidentielles 2017

 

 

 

 

Cupides candidats, plombés par les affaires.

Tous à la queue-leu-leu, faisons notre devoir.

Il faut en élire un, le meilleur, tant qu'à faire.

Je réfléchis encore mais je n'ai pas d'espoir…

 

Je repense à Hugo et ses vers baïonnettes.

Victor aurait honni ces veules marionnettes.

Toujours la même histoire et les mêmes breloques.

Il écrivait déjà, observant son époque :

 

*Je ne voterai pas du tout
Car l'intrigue est semée d'embûches
Pour le genre et pour le goût.
Cette urne est pleine de cruches.

 

* Victor Hugo – 1880

 

 

Nina Padilha @ 23 avril 2017



23/04/2017
22 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres