les-nouvelles-chaises-de-nina

les-nouvelles-chaises-de-nina

Bougeotte cérébrale

Livres envol.jpg

 

 

 

 

 

Dernières corrections, presque quatre vingt pages.

Mon roman est fini. J'ai mis le point final.

Mais tout comme les autres, il subira l'outrage

De ne point exister. Lire, est d'un banal !

 

Ça ne vaut pas la peine d'acheter un ouvrage

Qui restera sans vie, posé sur l'étagère.

Le cinéma c'est mieux. Ou bronzer sur la plage.

Bande de béotiens… Qui dit que j'exagère ?

 

Nous avons tant lutté pour jouir de l'avantage

Possession du clergé, science de la noblesse.

Seuls détenteurs de ce conséquent apanage.

Mais vous ne lisez plus. Votre âme est si légère !

 

Vous préférez vous perdre en attentions volages

Alors que je cultive le savoir de mes pères.

Hémorragies mentales, cérébrales, très sages.

Je cherche des réponses, aux questions passagères

 

Qui hantent mes nuitées. O captivant bagage !

Tant de notions apprises, cumulées, que j'espère

Mettre dans mes écrits. Et plus je prends de l'âge,

Plus j'ai de connaissances. Cela vous exaspère ?

 

Je m'intéresse à tout dans cet apprentissage.

Quand un sujet de happe, mes pensées accélèrent.

Beaucoup de réflexions, pour trouver la lumière.

Votre désinvolture me reste étrangère.

 

 

 

Nina Padilha © 20/08/2017

 

 

 



20/08/2017
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres