les-nouvelles-chaises-de-nina

les-nouvelles-chaises-de-nina

Révérence à Jacy

Lune Cigalette.jpg
Crédit photo © Francine Desterck

 

 

 

Elle est belle, si ronde, trônant au firmament.

Une escorte d'étoiles, quelques nues effrangées

Et mille sortilèges.

 

C'est la Reine Jacy, qui vient, infiniment,

Chahuter mon repos et mes peurs inchangées

Dans ce curieux manège.

 

Morphée de déserter, ô infidèle amant !

Distillant l'insomnie pour mon âme affligée.

Mes pensées en cortège…

 

Perverse lunaison, ce soir, me désarmant ;

Me tiendra sans pitié. Je suis son obligée.

Quasiment sacrilège !

 

 

 

Nina Padilha © 05/10/2017

 

 



05/10/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 69 autres membres