les-nouvelles-chaises-de-nina

les-nouvelles-chaises-de-nina

Mon Halloween

Fantômes.jpg

 

 

 

 

 

 

Nul besoin de décors ma mémoire suffit.

Cette date ou une autre, ils sont là, mes fantômes.

Des parents, des amis qui me mettent au défi

De veiller sur leurs âmes, moi qui n'ai pas de psaumes.

 

Dans mon antre de paix, où règne le silence,  

J'allumerai, pour eux, des bougies, de l'encens.

Et je leur parlerai de mes peurs, de mes chances,

De cet entêtement m'obligeant même sans

 

Envie de continuer, à poursuivre ma route.

Abandonner la lice ? Mettre genoux à terre ?

Je n'ai pas ce penchant et je hais la déroute.

Alors, tête levée, j'affronte mes chimères.

 

Le cœur à marée basse, je me confie à eux.

Ils savent m'écouter et, sans intervenir,

Me donnent de l'élan, ressuscitent mon feu.

Eux, qui savent si bien ce qu'est mon devenir.

 

 

 

Nina Padilha © 30/10/2016

 

 

 

 



30/10/2016
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 69 autres membres