les-nouvelles-chaises-de-nina

les-nouvelles-chaises-de-nina

Fin décembre

Joyeuses fêtes.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Orion à ma fenêtre, décorant le levant.

C'est ma constellation. Celle qui m'interpelle.

Le jour est encor' loin. Pas un souffle de vent.

Ce soir, des souvenirs, ceux dont je me rappelle,

 

Sont venus tarauder mes troubles du sommeil.

Alors je déambule, j'erre dans la maison.

Les chats sont étonnés et dressent les oreilles

Car je parle aux étoiles, posées sur l'horizon.

 

L'astérisme scintille dans ce ciel qui bascule.

La lune, maintenant, perdant de son audace

Car l'aube pointe enfin et les ombres reculent.

Les chariots de feu allument ma terrasse.

 

Janus arrivera, orné de confettis,

Charriant mille vœux imbibés de champagne.

Un samedi festif, un dimanche abruti

Cuvant ses libations. Ah ! Les belles *cocagnes !

 

Puis la vie reprendra. D'abord timidement :

Vont pâlir les sourires, s'égarer les allants

Dans l'urgence des jours, impérativement.

Tout recommencera avec ou sans talent…

 

 

 

Nina Padilha © 25/12/2016

 

 

Cocagne : Temps de réjouissance où l’on boit et mange abondamment.

 

 



25/12/2016
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 69 autres membres