les-nouvelles-chaises-de-nina

les-nouvelles-chaises-de-nina

En attendant le solstice

Yule paganisme.jpg

 

 

 

 

 

Le solstice s'en vient. Dans un mois, tout au plus.

Un buffet dînatoire. Joie au cœur de l'hiver.

Chaque fois que je peux, je fais un pas de plus.

Aujourd'hui comme hier, un œil toujours ouvert.

 

J'aurais peu d'invités : des amis, ceux qui m'aiment.

Je choisis, je prépare… Les semaines filant,

Ils seront bientôt là. Une pause, un poème.

Je ne me presse pas. Je n'ai que peu d'allant.

 

Tu ne seras pas là. Voilà bientôt trois ans

Que tu m'as effacée. Moi qui vis solitaire,

Avec mes souvenirs, je ne trouve amusants

Que mes romans poussifs. Le temps est délétère.

 

Je sais qu'il me condamne. Il me faut l'accepter.

Comme l'épais silence où tes mots contondants

Ont laissé des échos, des traces détestées.

Un jour, reviendras-tu, sans haine et sans mordant ?

 

 

Nina Padilha © 07/11/2016

 



07/11/2016
8 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 69 autres membres